Quand LREM abandonne les 3e et 10e arrondissements de Paris

Parisien•nes de 3e ou du 10e arrondissement de Paris, savez-vous qui est votre député•e ?

Vous ne voyez pas ? Normal car nous n’avons plus de député ! Récit de l’abandon de la 5eme circonscription de Paris par LREM, en 4 mouvements :


1. Période 2017-2019 : A peine élu, B. Griveaux est nommé au gouvernement. C’est Elise Fajgeles, sa suppléante, une proche de Manuel Valls, qui devient députée de la circonscription.

  • E. Fajgeles a été rapporteure de la loi Asile et immigration, qui a durci les conditions d'entrée et a accéléré l’expulsion des réfugiés.

  • Elle était absente lors du vote sur l'interdiction du glyphosate. Elle a accepté la suppression de l’ISF et la baisse des APL. L’impact de ces réformes est une précarisation croissante, pointée par les spécialistes (plus d'info. ici).


2. Période 2019 - 2020 : pour faire la campagne des municipales à Paris, B. Griveaux retrouve son siège de député. Il y battra des records d’absentéisme.

  • Pour le 10e arrondissement de Paris, il propose de supprimer la Gare de l’Est ! (plus d'info. ici).

  • Pendant cette période, notre circonscription aura connu la crise des gilets jaune, le démarrage du CDG Express et le projet de centre commercial à la gare du Nord.

3. Période 2020 - 2021 : redevenu député, B. Griveaux se voit confier 2 missions. Devinez ? Elles ne déboucheront sur rien (plus d'info. ici)


4. En mai 2021 : B. Griveaux annonce qu'il « met un terme à sa carrière politique et retourne dans le privé ». Sans législative partielle, les 3e et 10e arrondissements de Paris ne sont plus du tout représentés à l’Assemblée Nationale.

Mots-clés :

187 vues

Posts récents

Voir tout