Éducation : retour sur 5 ans de casse de l'école publique par Jean-Michel Blanquer

Les multiples réformes lancées par Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse de France (2017–2022) dans l’enseignement primaire et secondaire ont débouché à une dégradation des conditions de travail des enseignant·es, à une souffrance des élèves et sur un accroissement des inégalités scolaires, au profit des milieux les plus favorisés. Florilège.


1. "J’ai renforcé l’attractivité du métier !” JM. Blanquer Effondrement des inscrit·e·s aux concours, et postes non pourvus (notamment en mathématiques et en français). Plus d’un suicide d’enseignant·e par semaine, soit 58 rien que pour l’année 2019. 1 600 démissions de professeur·e·s (nombre de démissions multiplié par 3 en 10 ans), en 2020

2. “J’ai augmenté les embauches (de contractuel·le·s) !” JM. Blanquer Suppression de 7500 postes en 5 ans dont 1 800 postes en 2021 Recrutement de contractuel·le·s à bac +2 seulement ou en job dating

3. “J’ai revalorisé le salaire des enseignant·e·s suite au Grenelle de l'Éducation !” JM. Blanquer Seulement 31% des professeur·e·s sont concerné·e·s par le premier volet du Grenelle (revalorisation dégressive de 100€ à 36€/mois). Salaire des professeur·e·s en France inférieur à 20% par rapport à la moyenne de l’OCDE pour un temps de travail plus important : 900 heures de présence en classe par an en France contre 794 heures en moyenne OCDE .

4. “J’ai modernisé le baccalauréat grâce au contrôle continu !” JM. Blanquer Pression sur les notes pendant 2 ans (Première & Terminale) qui entraîne une hausse de l’anxiété chez les élèves et leurs parents. Suppression du caractère anonyme et national du baccalauréat. Réforme du baccalauréat, sans concertation avec les parents, les lycéen·ne·s, sans les enseignant·e·s et sans avoir été débattue à l’Assemblée nationale. Ces réformes ont renforcé les inégalités. Parcoursup est une véritable catastrophe.

5. “Je suis fier d’avoir gardé les écoles ouvertes grâce à un protocole renforcé !” JM. Blanquer Aucune mesure réelle de protection pour les agent·e·s du service public Des protocoles annoncés par voie de presse les veilles de rentrées scolaires Absence de mise en place de capteur de CO2 Masques chirurgicaux (non généralisés) en janvier 2022, mis en place seulement après une grève massive

6. “Je suis le ministre ayant le record de longévité !” JM. Blanquer Création d’un syndicat lycéen fictif « Avenir lycéen » destiné à soutenir sa réforme du bac Financement du syndicat à hauteur de 65 000 € par le Cabinet McKinsey pour un rapport +/- fictif sur les conditions de travail des enseignants (coût : 496 800 €) Création d’un ersatz de Comité d’entreprise « Préau » (à abonnement payant) pour les enseignant·e·s servant les intérêts commerciaux d’Edenred.

Mots-clés :

35 vues